Un numéro vert pour signaler le charançon rouge des palmiers

Un numéro vert, le 80101856, est Mis à la disposition des citoyens, par le ministère de l’Agriculture, des ressources hydrauliques et de la pêche pour signaler la contamination des palmiers d’ornementation par le charançon rouge, un ravageur redoutable des palmiers.

« Ce numéro nous aidera à intervenir, le jour même où le lendemain, pour limiter la menace de cet insecte, resté actif notamment, dans le Grand Tunis, à cause de la prolongation de la période du temps chaud », a indiqué, Fethia Hellali, sous-directrice au service de contrôle phytosanitaire au ministère de l’Agriculture.

Le département de l’agriculture a localisé toutes les zones dont les palmiers sont atteints dans le Grand Tunis, à l’Ariana, à Utique (Bizerte) et récemment à l’Hopital Errazi à la Manouba, a précisé Hellali en indiquant qu’une campagne d’ondothérapie, un traitement préventif de lutte contre la propagation du charançon rouge, sera bientôt lancée avant de la généraliser à tous les palmiers du Grand Tunis.

La contamination au charançon rouge peut être détectée à travers la présence de suintements liquides bruns et visqueux qui ponctuent les orifices perforés par les grosses larves à la base des palmes. Le stade final de l’attaque se caractérise par l’affaissement et le dessèchement brusque des palmes selon l’Institut national de la recherche agronomique de Tunisie.

Crédit photo : ROGER ERITJA / BIOSPHOTO

Archives

La caravane Agripreneur débarque à Testour Source : Agripreneur.tn A partir de 7 Mars 2018, l’aventure de la caravane Agripreneur 2.0 commence sa tournée de 14 jours dans la belle ville anda...
L’avenir bio de Gabès La culture biologique renforce sa présence dans le gouvernorat de Gabès (sud-est de la Tunisie). Au cours de cette saison agricole, les surfaces con...