Le covoiturage est-il légal ?

Le covoiturage est devenue depuis quelques années une pratique très répandue surtout entre les jeunes qui se déplacent régulièrement entre les régions. Propulsés par les réseaux sociaux, on trouve des dizaines de groupes facebook où les jeunes proposent des trajets occasionnels ou réguliers  et d’autres qui cherchent une place vers un lieu spécifique.

Mais dernièrement à Sfax, selon des internautes, la direction régionale de transport a déclaré la guerre face à cette pratique et ont imposé un contrôle de passagers dans plusieurs véhicules qui quittent la ville pour contrer cette tendance qui nuit, selon eux, aux métiers de transporteurs entre les villes (louages) et met la vie des passagers en danger.

Mais le covoiturage est-il illégal ?

Pour ne pas tomber dans l’illégalité , le citoyen conducteur qui sera à la charge d’une initiative pareille doit s’assurer de deux principes :

Principe n°1 : Le covoiturage est un partage de frais, non une source de revenu

Dans le cadre du covoiturage, la participation financière des passagers est donc limitée au partage des coûts. En revanche, le transport de passagers, sous couvert de covoiturage, réalisé dans un but lucratif est illégal. Il constitue en effet une activité de transport public non autorisée.

Exemple : Les frais de carburant et de station de péage coûtent à un conducteur seul 40 DT,  si il réussit à avoir trois autres personnes, ces frais seront partagés par quatre : 10 DT chacun y compris le conducteur.

Principe n°2 : En covoiturage, le conducteur n’est pas un chauffeur

Le covoiturage est défini comme l’utilisation en commun d’un véhicule par un conducteur non professionnel et un ou des passagers majeurs sur un itinéraire ou section d’itinéraire commun.

Pour être plus clair, il y a covoiturage lorsque le trajet aurait, de toute façon, été réalisé par le conducteur « à vide ». La logique du covoiturage, c’est d’optimiser le taux d’occupation de son véhicule lors d’un trajet que l’on aurait entrepris, même seul.

Il n’y a donc pas covoiturage lorsque qu’un conducteur, comme un chauffeur de taxi ou un louage, réalise un trajet spécifiquement pour servir les besoins d’un passager.

En conclusion, en aucun cas le covoiturage pourrait être une pratique illégale tant que ces deux principes sont respectés.

Aussi, le covoiturage apporte plusieurs avantages, à savoir :

  • réduire le nombre de véhicules sur les routes pour éviter de créer de nombreux embouteillages ;
  • en cas de long trajet, le covoiturage permet d’avoir plusieurs conducteurs et évite le risque d’accident causés par la fatigue ou manque de sommeil du conducteur seul.
  • diminuer la pollution ;
  • c’est une autre façon de rencontrer des personnes et de rendre le trajet plus agréable.

Archives

Marathon International des Oliviers à Sfax Marathon International des Oliviers « L'idée est partie d'un projet simple et pourtant ambitieux, faire renaître la ville et la Région de SFAX comme...
Vernissage de l’Expo photo « Œil sur Sfax »... A l’occasion de l’évènement « Sfax capitale de la culture arabe 2016 », le photographe Zaher Kammoun a pris l’initiative d’organiser une exposition ...
Concours de création et d’innovation artistique in...   Concours de création et d’innovation artistique inspirée de l’olivier La création artistique autour de l’olivier peut avoir plusieurs fo...
Tour de Sfax en vélo Tour de Sfax en vélo Dans le cadre de l'initiative "Mon beau vélo - بسكلتي المزيانة", qui est un projet visant à encourager les citoyens et surtout ...
Sfax Capitale de la culture arabe 2016 En devenant Capitale de la culture arabe 2016, Sfax bénéficie d’une occasion inédite pour célébrer sur une année la richesse de son patrimoine culture...
Salon du Meuble, Décor et Artisanat à Sfax Le Salon du Meuble, Décor et Artisanat aura lieu du 17 au 27 Décembre 2015 à la Foire internationale de Sfax. Le salon regroupera des exposants...