L’avenir bio de Gabès

La culture biologique renforce sa présence dans le gouvernorat de Gabès (sud-est de la Tunisie). Au cours de cette saison agricole, les surfaces consacrées à ce mode de production augmenteront de 1424 hectares dont 1200 réservés aux oliviers, figuiers et amandiers dans le groupement de développement agricole (GDA) de Matmata.

Deux cents autres hectares seront consacrées notamment à la plantation de palmiers-dattiers, de grenadiers et de légumes dans le GDA de Ben Ghilouf à El Hamma, 2,5 ha aux primeurs géothermiques à Chenchou et 20 ha aux légumes sous serre à El Akarit, dans la délégation de Metouia.
La superficie consacrée à la production biologique au cours de la saison agricole écoulée était de 375 ha dont 20 ha d’oliviers, 120 ha de grenadiers et 40 ha d’arbres fruitiers.

Selon le Commissariat de l’Agriculture de Gabès, la baisse de la superficie consacrée à la culture biologique au cours de la saison écoulée est due essentiellement aux difficultés rencontrées dans l’écoulement de la production bio et à l’absence de huileries biologiques dans la région.

Source : Lapressenews