Festival International du Sahara de Douz

Festival International du Sahara de Douz

Festival International du Sahara de Douz
Festival International du Sahara de Douz

Le 25, 26 et 27 décembre 2014 à Douz.

Fondé en 1910, il est le plus célèbre des festivals célébrant la culture saharienne et nomade au niveau international (depuis 1967). Son thème principal est la célèbration du patrimoine de la tribu arabo-bèrbère des M’razigs (aussi appelés Marzougui). Sa renommée dépasse les frontières, et des pays amis prennent part aux spectacles, afin de présenter également leurs musiques et danses traditionnelles. La ville de Douz qui compte habituellement 12 000 habitants et 25 fois plus de palmiers, ce qui en fait la plus grande palmeraie de Tunisie, est pleine de vie et de visiteurs, à l’approche du festival. C’est un évènement annuel qui anime la période hivernale et que l’on conseille de vivre au moins une fois dans sa vie. Nous vous proposons par ce programme court et intense de découvrir la 47ème édition du festival du Sahara de Douz au mois de décembre 2014.

Histoire

Rien ne peut représenter la ville de Douz mieux que son festival international du Sahara. C’est voilà presque un siècle (en 1910 plus précisément) que cette manifestation démarrait dans une ambiance de célébration et de liesse et c’est à partir de 1967 qu’elle a commencé à jouir d’une reconnaissance internationale qui la place parmi les Festivals les plus anciens et les mieux ancrés dans leurs histoire. Nous avons tenté depuis la dernière session de lui insuffler un autre élan, après quelques longues années de morosité. Il va de soi que le comité qui a eu pour charge de diriger ce festival pour la première fois lors de sa 34ème session, n’aurait pas pu remporter un succès aussi méritoire sans la volonté, la détermination et la sincérité de tous ceux qui nous ont apporté une aide précieuse, tant au niveau local, que national, et sans le soutien du Ministère de la culture, du Ministère du Tourisme, des Loisirs et de l’Artisanat et du Ministère de la Jeunesse et de l’enfance et du Sport, et de toutes les entreprises nationales et touristiques de la région. C’est grâce aux soutiens moral et matériel de toutes ces institutions confondues que le Festival de Douz a pu vivre et se développer à travers les années, pour devenir un miroir réfléchissant avec fidèle l’image radieuse de la Tunisie. Notre souci premier dans l’élaboration de cette modeste publication est de doter le festival d’archives le représentant dans son entité et dans son identité et de porter à la connaissance des autres peuples de la planète, la richesse et la diversité de la culture et de la civilisation Tunisienne.

Le festival en bref

1910 : fondation du Festival qui s’appelait « La fête du dromadaire » et qui se contenait de l’organisation d’une montée de marathon pour les Méharis et quelques jeux populaires sous l’égide et avec la présence du Résident Général français.
1967 : La première session du festival après l’indépendance, a eu lieu du 18 au 31 Décembre 1967 sous l’égide du Leader Habib Bourguiba.
1981 : Ce Festival a pris une dimension internationale avec la participation des pays arabes et africains.

Les pays ayant participé au festival :

Maroc – Algérie – Lybie – Egypte – Syrie – Jordanie – Arabie Saoudite – Nigeria – Niger – Sénégal – France – Italie – Belgique – Allemagne – Russie – Georgia – Emirats Arabes Unis.

Marathon International des Méharis:
Première session en 1991 avec la participation de la Tunisie et de l’Algérie.
Deuxième session en 2001avec la participation de 80 concurrents de la Tunisie, l’Algérie, la Lybie, l’Egypte et d’autres de France et d’Autriche sur des méharis de Tunisie.

Les Hommes qui ont contribués à la fondation et l’éclat du Festival:

Le festival n’aurait pu atteindre le niveau honorable ni posséder l’aura grandissante qui est la sienne aujourd’hui sans les divers apports de plusieurs partisans sans faille du travail culturel et défenseurs de l’héritage civilisationnel. Issus de ces contrées, ils ont toujours fait corps, avec le festival. Certains sont parti, d’autres continuent à œuvre pour la mémoire, nous les rappelons sans exception, et parmi eux : Mohamed Marzouki, Salem Belkadhi, Hédi Ben Nasr, Ali Ben Salem Ben Dhaou, Abdallah Ben M’né et la troupe des Arts populaires de Douz.

Archives

Festival des Tentes à Hazoua FESTIVAL DES TENTES DE HAZOUA Dans des sables brûlants, sur des rochers déserts. Entre nomadisme et traditions berbères. Courses de lévriers e...
Journée culturelle à Oudhna Amphithéâtre de Oudhna (Photo Max Ramponi) Le Ministère de la culture et de la sauvegarde du patrimoine organise un événement inédit dans un endroit...
Journées Artisanales de Siliana à La Marsa 30 Femmes Artisannes, Tisseuses de sidi Amer et Potières d'Elbarama, exposant leurs Créations pour la 1ér fois au Centre Culturel Fadhel Ben Achour ...
Photos de la journée Berbère à la Marsa Journée Amazigh à la Marsa Dimanche dernier, au traditionnel café du Saf-Saf  à la Marsa, les visiteurs ont eu rendez-vous avec une ambiance p...
Le mois du patrimoine à Mahdia المهدية تحتفي بشهر الترا...
Le marathon Grand Trail des Oasis Le marathon des Oasis La 11ème édition du Grand Trail des Oasis aura lieu du dimanche 19 au dimanche 26 avril 2015 dans le sud-ouest tunisien, de ...